• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 20 juin 2012

Texte intégral de l’intervention de M. Henda Diogène SENNY, Secrétaire Général de la LPC-UMOJA au Colloque sur l’impasse démocratique en Afrique Centrale.

Posté par lpcumoja le 20 juin 2012

CONTRIBUTION DE LA LIGUE PANAFRICAINE DU CONGO  -  UMOJA (LPC-Umoja)
AU COLLOQUE SUR L’AFRIQUE CENTRALE

 Samedi 9 JUIN 2012 A MONTREUIL

 

       I.            Remerciements

Au nom de notre organisation, la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U), je remercie le Comité d’initiative d’avoir pris, non seulement, cette initiative, mais aussi d’avoir pensé à nous associer au prestigieux panel des intervenants.

Je profite encore de cette occasion pour dire toute notre gratitude et notre fierté à l’endroit de l’UPC, membre de ce Comité d’initiative, figure emblématique et avant-gardiste de la lutte anticoloniale, à travers ses grands leaders, morts pour la patrie africaine, dont les noms résonnent encore dans nos mémoires.

Enfin, je voudrais informer l’assemblée que la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U), organisation au nom de laquelle, j’interviens, deviendra, à compter du 24 juin 2012 : « Ligue Panafricaine – UMOJA (LP-U) ». Cette évolution, répond à une demande persistante de nos frères et sœurs de lutte, du Gabon, du Centrafrique… pour ne citer que ceux, qui souhaitent s’approprier « Ligue Panafricaine – UMOJA » dans leur territoire respectif.

Par conséquent, la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U), devient la première Section Territoriale de la Ligue Panafricaine – UMOJA (LP-U). Cette dernière assurera la coordination de toutes les Sections Territoriales qui lui seront rattachées organiquement. L’avantage de cette structuration est de parvenir à couvrir l’ensemble du territoire africain, ainsi d’amplifier la lutte.

    II.            Introduction

En tant qu’organisation panafricaniste, le vocable « Afrique Centrale », ne peut que nous réjouir, car il tranche avec les vues politiques étroites, confinant à l’ethno-régionalisme, auxquelles, malheureusement, depuis au moins deux décennies, l’Afrique noire s’est habituée.

Pour en venir au thème général de ce Colloque, rappelons-le :

« L’impasse des transitions démocratiques en Afrique : le cas de l’Afrique Centrale »

Il nous a semblé que l’on ne peut traiter de l’impasse des transitions démocratiques actuelles, sans comprendre pourquoi, les alternances démocratiques des années quatre-vingt-dix, dans les cas où elles ont pu avoir lieu, en Centrafrique ou au Congo-Brazzaville par exemple, n’ont pu durablement enraciner la démocratie. Ainsi, nous proposons le titre suivant à notre intervention :

« Alternance démocratique ou De la Conquête de la Souveraineté à l’indispensable Unité politique »

De nos jours, lorsqu’on évoque les transitions démocratiques en Afrique noire, le point de départ qui sert de moment de lancement, est bien le vent de démocratisation qui a touché l’Afrique noire au début des années quatre-vingt-dix, dans le contexte de la fin de la bipolarisation Est-Ouest. Lire la suite… »

Publié dans Afrique, Democratie, Independances, Panafricanisme, Politique | Pas de Commentaire »

 

palestine18 |
Le Moulin des Savoirs |
huntington |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reptilia
| Association Guillaume Bec
| Association Coopération et ...