COMMUNIQUE DE PRESSE : Hommage de la Ligue Panafricaine UMOJA (LP-U) au Président Hugo CHAVEZ, Leader bolivarien.

Posté par lpcumoja le 7 mars 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE :

Hommage de la Ligue Panafricaine UMOJA (LP-U) au Président Hugo CHAVEZ, Leader bolivarien.

C’est avec une immense tristesse que la Ligue Panafricaine – UMOJA (LP-U) a appris le décès du Président Hugo CHAVEZ, survenu le 5 mars 2013, à Caracas, au Venezuela.

Bouleversée par cet événement tragique, la Ligue Panafricaine – UMOJA, adresse ses plus sincères condoléances au vaillant peuple vénézuélien, et à toute l’Amérique du Sud et du Centre ainsi qu’à toute la famille panafricaniste. Soyez assurés de toute notre amitié et de notre soutien le plus solide.

Le Président Hugo CHAVEZ a, toute sa vie politique durant, lutté contre les inégalités sociales et contre l’impérialisme. Il n’aura ménagé aucun effort pour favoriser l’émancipation citoyenne de ses compatriotes et l’autodétermination des peuples d’Amérique latine.

Leader bolivarien, Hugo CHAVEZ s’est battu pour faire triompher l’unification politique du Sud, projet initié par Simon BOLIVAR (1783-1830). Equivalent du Panafricanisme en Amérique du Sud, le Bolivarisme gagne de plus en plus les consciences populaires grâce à l’action généreuse et courageuse du Président Hugo CHAVEZ.

La Ligue Panafricaine – UMOJA retiendra l’immense considération que le Président CHAVEZ avait pour l’Afrique. L’un des derniers actes politique du Président CHAVEZ aura d’ailleurs été pour l’Afrique. En effet, le 22 février 2013, moins de deux semaines avant son décès, alors qu’il se battait contre la maladie, le Président CHAVEZ a adressé un message à l’Afrique, dont voici un extrait :

« De la même manière, les empires du passé, coupables de l’enfermement et de l’assassinat de millions de filles et de Hugo_Chavezfils de l’Afrique mère dans le but d’alimenter un système d’exploitation esclavagiste dans leurs colonies semèrent dans Notre Amérique le sang africain guerrier et combatif qui brûlait du feu que produit le désir de liberté. Cette semence a germé et notre terre a enfanté des hommes aussi grands que Toussaint Louverture, Alexandre Pétion, José Léonardo Chirino, Pedro Camejo parmi beaucoup d’autres, avec pour résultat, il y a plus de 200 ans, le début d’un processus indépendantiste, unioniste, anti-impérialiste et reconstructeur en Amérique Latine et caribéenne.

« Ensuite, au XX° siècle, vinrent les luttes de l’Afrique pour la liberté, ses indépendances, contre ses nouvelles menaces néocoloniales, Patrice Lumumba, Amilcar Cabral pour n’en citer que quelques-uns. Ceux qui, dans le passé nous ont conquis, aveuglés par leur soif de pouvoir, ne comprirent pas que le colonialisme barbare qu’ils nous imposaient deviendrait l’élément fondateur de nos premières indépendances. Ainsi, l’Amérique Latine et les Caraïbes partagent avec l’Afrique un passé d’oppression et d’esclavage. Aujourd’hui plus que jamais, nous sommes fils de nos libérateurs et de leurs hauts faits, nous pouvons dire, nous devons dire avec force et conviction, que nous unit aussi un présent de lutte indispensables pour la liberté et l’indépendance définitive de nos nations. »

Insoumis, homme ligoté au peuple et dirigeant organique et humaniste, le nom de CHAVEZ restera synonyme de justice sociale : lutte contre la pauvreté, redistribution des recettes pétrolières, logements sociaux, gratuité d’éducation et de la santé…

Les grands hommes ne meurent jamais. Tu n’es pas mort. Tu restes éternellement dans la mémoire des peuples comme tu es resté dans la digne lignée de Toussaint-Louverture, de Bolivar, de Allende, du Che et de tous ceux qui combattent l’impérialisme prédateur et ses affidés. La Légende Africaine veut que Tu ailles te reposer à l’ombre des corossoliers afin que tu veilles sur nous. Les larmes aux yeux, nous continuerons ton combat pour la justice sociale et l’autodétermination des peuples.

Hasta la Victoria siempre, venceremos !

Fait à Paris le 6 mars 2013

Le Bureau Exécutif de la LP-U

Panafricainement.

Umoja ni nguvu

L’Union fait la force

________________________

Contact mail : lipaco.33@gmail.com

Site internet : www.umoja-org.com

Publié dans Communique, Independances, Panafricanisme, Politique | Pas de Commentaire »

Texte intégral de l’intervention de M. Henda Diogène SENNY, Secrétaire Général de la LPC-UMOJA au Colloque sur l’impasse démocratique en Afrique Centrale.

Posté par lpcumoja le 20 juin 2012

CONTRIBUTION DE LA LIGUE PANAFRICAINE DU CONGO  -  UMOJA (LPC-Umoja)
AU COLLOQUE SUR L’AFRIQUE CENTRALE

 Samedi 9 JUIN 2012 A MONTREUIL

 

       I.            Remerciements

Au nom de notre organisation, la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U), je remercie le Comité d’initiative d’avoir pris, non seulement, cette initiative, mais aussi d’avoir pensé à nous associer au prestigieux panel des intervenants.

Je profite encore de cette occasion pour dire toute notre gratitude et notre fierté à l’endroit de l’UPC, membre de ce Comité d’initiative, figure emblématique et avant-gardiste de la lutte anticoloniale, à travers ses grands leaders, morts pour la patrie africaine, dont les noms résonnent encore dans nos mémoires.

Enfin, je voudrais informer l’assemblée que la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U), organisation au nom de laquelle, j’interviens, deviendra, à compter du 24 juin 2012 : « Ligue Panafricaine – UMOJA (LP-U) ». Cette évolution, répond à une demande persistante de nos frères et sœurs de lutte, du Gabon, du Centrafrique… pour ne citer que ceux, qui souhaitent s’approprier « Ligue Panafricaine – UMOJA » dans leur territoire respectif.

Par conséquent, la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U), devient la première Section Territoriale de la Ligue Panafricaine – UMOJA (LP-U). Cette dernière assurera la coordination de toutes les Sections Territoriales qui lui seront rattachées organiquement. L’avantage de cette structuration est de parvenir à couvrir l’ensemble du territoire africain, ainsi d’amplifier la lutte.

    II.            Introduction

En tant qu’organisation panafricaniste, le vocable « Afrique Centrale », ne peut que nous réjouir, car il tranche avec les vues politiques étroites, confinant à l’ethno-régionalisme, auxquelles, malheureusement, depuis au moins deux décennies, l’Afrique noire s’est habituée.

Pour en venir au thème général de ce Colloque, rappelons-le :

« L’impasse des transitions démocratiques en Afrique : le cas de l’Afrique Centrale »

Il nous a semblé que l’on ne peut traiter de l’impasse des transitions démocratiques actuelles, sans comprendre pourquoi, les alternances démocratiques des années quatre-vingt-dix, dans les cas où elles ont pu avoir lieu, en Centrafrique ou au Congo-Brazzaville par exemple, n’ont pu durablement enraciner la démocratie. Ainsi, nous proposons le titre suivant à notre intervention :

« Alternance démocratique ou De la Conquête de la Souveraineté à l’indispensable Unité politique »

De nos jours, lorsqu’on évoque les transitions démocratiques en Afrique noire, le point de départ qui sert de moment de lancement, est bien le vent de démocratisation qui a touché l’Afrique noire au début des années quatre-vingt-dix, dans le contexte de la fin de la bipolarisation Est-Ouest. Lire la suite… »

Publié dans Afrique, Democratie, Independances, Panafricanisme, Politique | Pas de Commentaire »

Vidéo : Henda Diogene SENNY, Secrétaire Général de LPC-UMOJA : Colloque sur l’Impasse Démocratique en Afrique Centrale : 9/06/12 – Montreuil

Posté par lpcumoja le 11 juin 2012

Position de la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA  :

Par Henda Diogène SENNY,
Secrétaire Général de la Ligue Panafricaine du Congo  –  UMOJA (LPC-U)


Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Afrique, Democratie, Independances, Panafricanisme, Politique, Vidéos | Pas de Commentaire »

L’importance décisive du Pan-Africanisme aujourd’hui : Quelques stratégies sur le plan politique, par Henda Diogène SENNY.

Posté par lpcumoja le 28 mai 2012

Contribution de la Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U) au Grand Meeting Européen de l‘Afrocentricité et du Pan-Africanisme du 12 et 13 mai 2012 à Paris, organisé par Afrocentricity International (A.I.)

Thème d’intervention :

« L’importance décisive du Pan-Africanisme aujourd’hui : Quelques stratégies sur le plan politique. »

I. Remerciements.

Je voudrais, tout d’abord, au nom de la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA (LPC-U) dont les membres du Bureau sont présents dans cette assemblée, remercier les Sœurs et les Frères qui se sont investi dans l’organisation de cet évènement. L’engagement militant exige de nous beaucoup de sacrifices, c’est ici l’occasion de remercier toutes celles et tous ceux qui ont pris sur eux pour sa réussite.

L’importance décisive du Pan-Africanisme aujourd’hui : Quelques stratégies sur le plan politique, par Henda Diogène SENNY. dans Afrique Diog%C3%A8ne-Senny_Ama-Mazama-300x199

Diogène SENNY et Ama MAZAMA

Ensuite, je tiens à préciser que mon intervention, n’est pas une analyse personnelle destinée à nourrir la réflexion contemporaine du Panafricanisme. Mon intervention est l’analyse qui sous-tend l’action réelle, concrète et décisive d’une organisation, la Ligue Panafricaine du Congo – UMOJA.

Par conséquent, par ma voix et ma modeste personne, chères Sœurs et chers Frères, vous avez une organisation qui se bat depuis deux ans clairement sur des positions laissées libres ou abandonnées par nombre de Panafricains. Nous venons donc lancer un appel, faire prendre conscience et espérer qu’une nouvelle ère pour les Panafricains est arrivée, c’est-à-dire le temps de l’action politique et de la conquête du pouvoir.

Venons-en à notre analyse.

Il nous a été demandé de faire une analyse sur le thème suivant : « L’importance décisive du Pan-Africanisme aujourd’hui : Quelques stratégies sur le plan politique ».

Nous ferons rapidement un état des lieux sur la place du Panafricanisme politique dans l’échiquier politique africain et nous présenterons les propositions de la LPC-U. Lire la suite… »

Publié dans Afrique, Independances, Panafricanisme, Politique | 1 Commentaire »

Charte pour une autre politique africaine de la France.

Posté par lpcumoja le 13 février 2012

Charte pour une autre politique africaine de la France

Nous, Citoyens français et Africains vivant en France, attachés au respect de l’égale dignité de tous les peuples, tenons à interpeller les différents candidats à l’élection présidentielle française au sujet de nos rapports avec le continent africain. Notre objectif à travers cette Charte est d’ouvrir un débat public sur autre politique africaine de la France et de placer chacun – candidats et électeurs – devant ses responsabilités. Cette Charte sera soumise aux différents candidats et en tant qu’électeurs notre choix – au moment de déposer notre bulletin dans l’urne – sera guidé par les réponses apportées par les uns et les autres aux engagements affirmés dans cette Charte.

 

Candidat à la Présidence de la République Française,

conscient que la Françafrique se situe aux antipodes des valeurs affichées par la France,

qu’elle a alimenté et entretenue la corruption, les régimes dictatoriaux ainsi que des guerres fratricides en Afrique;

JE M’ENGAGE :

1. A reformer en profondeur la politique africaine de la France afin de mettre un terme à la Françafrique

2. A œuvrer pour la mise en place d’un contrôle parlementaire et citoyen de la politique africaine de la France

3. A clarifier les prérogatives des différents acteurs impliqués dans les enjeux africains et à mettre un terme au fonctionnement des réseaux opaques et parallèles

4. A soumettre la coopération militaire française au contrôle parlementaire

5. A sortir les relations économiques franco-africaines de toute logique de patrimonialisation

6. A soumettre les entreprises françaises intervenant en Afrique au respect des normes sociales et environnementales

7. A œuvrer à l’instauration de règles commerciales et économiques internationales transparentes et équitables

8. A respecter le droit international, la souveraineté des États africains et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

9. A mettre en œuvre une politique migratoire respectueuse des droits de l’homme

 

Signataires à l’initiative de la Charte

Denis Pryen, éditeur ; David Gakunzi, écrivain ; Calixte Baniafouna, écrivain ; Arsène Bikoue, chercheur ; Stéphane Hessel, ambassadeur ; Dieudonné Gnammankou, historien; Armelle Riché, Harmattan ; Balufu Kanyinda, cinéaste ; Pierre Eboundit, pharmacien ; Michel Galy, politologue ; Albert Bourgi, Professeur des universités en droit public; Félix Atchadé, médecin ; Sophie Gondolle, enseignante ; Augusta Epanya, écrivain ; Thuy Tiên Ho, cinéaste ; Dominique Bangoura, enseignante ; Paul Sankara, documentaliste ; Dominique Nitoumbi, conseiller municipal – Portet-sur-Garonne; Diogène Senny, entrepreneur-formateur ; Isabelle Zenatti, sociologue ; Doudou Sidibé, enseignant ; Roger Gballou, écrivain ; Muepu Mwamba, écrivain ; Graziella Ruet, actrice ; Mathurin Mingni, président de l’Afda ; Ndendi Ekwalla, économiste urbain; Guy-Charles Tafeb, formateur ; Fréderic Poha , AMCF – jeunesse ; Dédé Oupoh, AMCF – jeunesse ; Obambe Gakosso, journaliste ; Alexis Zahoua, UNG ; Joanes Louis, doctorant ; Mohamed Camara, éditeur ; Amédée Akpane, directeur de projet ; Alain Toussaint, spécialiste communication politique Pamela Kazekare, journaliste; Popo Murigande, musicien ; Mavinga Tsafunenga, écrivain ; Alain Kassanda- Apkass, poète – musicien ; Gratien Rukindikiza, journaliste ; René Lyncée, directeur administratif et financier ; Abel Naki, cri panafricain ; Armelle Chatelier, historienne; Zap Krasso, spécialiste en communication; Ibo kenyatta, bibliothécaire; Evelyne Brener, documentariste; Sophie Ducrez, animatrice ; Daniel Nicolas, informaticien; Yera Dembelé, journaliste

 

Rejoignez cette initiative en envoyant votre signature à l’adresse email suivante : secretariat@irea-institut.org ou en retournant le coupon-réponse ci-dessous à l’adresse suivante: IREA (Institut de recherche et d’études africaines) 16 rue des écoles, 75005 Paris France

 

Oui, je rejoins cette initiative et demande aux candidats à la présidentielle 2012 de se prononcer sur les valeurs et engagements affirmés dans la Charte pour une autre politique africaine de la France

Nom _________________________________ Prénom : ______________________

Email :__________________________ Adresse : ___________________________

Code postal :_________________________________ Ville :_________________

Fonction ou organisation :_______________________________________________

SIGNATURE :

 

Contacts téléphoniques : 0622942990

0674885234

Site Web : www.irea-institut.org

Publié dans Afrique, Communique, Democratie, Independances, Politique | Pas de Commentaire »

Jerry Rawlings hausse à nouveau le ton : « Gbagbo à La Haye ? Une humiliation pour l’Afrique ! »

Posté par lpcumoja le 20 janvier 2012

Jerry Rawlings hausse à nouveau le ton : « Gbagbo à La Haye ? Une humiliation pour l’Afrique ! »
par La rédaction du quotidien ivoirien « Le Nouveau Courrier ».(*)

Tout feu tout flamme. Ancien président ghanéen et Haut représentant de l’Union africaine pour la Somalie, Jerry Rawlings a tenu, à l’occasion d’un discours prononcé lors de la sixième session ordinaire du Parlement panafricain, lundi dernier à Addis-Abeba (Ethiopie), à dénoncer l’incapacité du continent à prévenir les excès sponsorisés par certains membres de la communauté internationale, notamment en Libye et en Côte d’Ivoire. Il s’est une fois de plus insurgé contre le transfèrement du président Laurent Gbagbo à La Haye. Larges extraits de son discours.

Jerry Rawlings hausse à nouveau le ton : « Gbagbo à La Haye ? Une humiliation pour l’Afrique ! » dans Afrique Jerry_Rawlings

Président Jerry Rawlings

«L’Afrique a au cours des douze derniers mois connu des bouleversements politiques considérables. Et l’action ou l’inaction de l’Union africaine et de ses divers organes ont amené certains à remettre en question l’avenir de cette institution créée avec les plus nobles intentions. De la Tunisie à travers l’Egypte à la Libye et même en Côte d’Ivoire, il y avait des mouvements politiques de nature différente qui remettaient en question la capacité de l’institution à engendrer l’unité africaine, la paix et le développement. Bien que la majorité d’entre nous ont été ravis de la volonté des peuples à prendre leur destin en main, nous avons été pris de court par l’échec du continent à empêcher les excès dans des pays comme la Libye et la Côte d’Ivoire. Notre déroute collective doit être corrigée de toute urgence et avec détermination afin que le sang et le labeur de ceux qui ont sacrifié leur vie à rechercher le changement ne soient pas gaspillés».

Gbagbo à La Haye ? C’est humiliant…

«Il est tout simplement humiliant qu’en ce 21ème siècle, notre continent conduise certains de ses dirigeants à La Haye comme on conduit l’agneau à l’abattoir, alors que nous sommes censés avoir la capacité de rendre notre propre justice. Nous devons laisser La Haye à ceux qui ne peuvent pas contrôler leur destinée. Si les Libyens étaient justifiés à renverser le régime de Kadhafi dans leur quête de liberté et de justice, alors pourquoi ne peuvent-ils pas rendre leur propre justice?
Si les Ivoiriens sont vraiment en quête de paix et de réconciliation, dans le cadre d’un processus convenu par les deux factions de Ouattara et Gbagbo, pourquoi alors envoyer à la CPI un ancien dirigeant qui, en dépit de ses défauts, a accompli son devoir envers son pays ?»

Dire non à «une nouvelle forme de colonialisme»

«Nous avons et avons eu des dirigeants défaillants mais nous avons assez de dirigeants bons et progressistes, qui ne peuvent réussir que si des institutions comme le Parlement panafricain et les parlements nationaux leur montrent la voie et leur accordent leur soutien.
Le temps est venu de cesser d’être des observateurs, et de devenir de véritables acteurs dans les dynamiques de changement du continent. Le danger est devant nous. Nous ne devons pas permettre à une nouvelle forme de colonialisme d’engloutir notre continent et de nous transformer en marionnettes de la communauté internationale. Conjuguons nos efforts en prenant une position ferme contre cette menace imminente.»

Les immigrants africains victimes de trafics d’organes en Egypte…

«Nous devrions être particulièrement préoccupés par la situation en Egypte où la douleur et l’agonie que le peuple a endurées à la place Tahrir et dans d’autres villes se répète quelques mois après. Il est évident que la machine très oppressante que la révolution cherchait à supplanter a de nouveau émergé et sous le prétexte de la sécurité nationale, les Egyptiens ordinaires sont de nouveau confrontés à des assauts et des brutalités rappellent ce qui s’est passé en janvier et février de l’année dernière (…). Pendant combien de temps allons-nous être des observateurs silencieux ? Et pourtant, les révolutions menées par des populations désarmées civiles en Tunisie et en Egypte avaient donné au monde l’espoir que la liberté et la justice allaient enfin triompher. (…) Il y a quelques mois, le projet Freedom CNN a publié un exposé sur l’enlèvement cruel et l’extraction des organes vitaux des immigrants illégaux qui tentent de passer à travers l’Egypte en Israël. Les passeurs bédouins auraient arraché des parties de leurs corps alors que les immigrants étaient encore vivants. Les immigrants sont réduits en esclavage, torturés et ceux qui ne peuvent pas se permettre de payer des sommes énormes à ces contrebandiers font face à la sanction ultime d’une mort déshumanisante à travers le prélèvement d’organes ! Et l’Afrique est muette ?»

Traduit par Benjamin Silué

(*) http://www.nouveaucourrier.info/2012/01/19/jerry-rawlings-hausse-a-nouveau-le-ton-gbagbo-a-la-haye-une-humiliation/

Publié dans Afrique, Independances, Panafricanisme, Politique | 2 Commentaires »

Message de Vœux de la Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA (LPC-U)

Posté par lpcumoja le 8 janvier 2012

MESSAGE DE VŒUX DE LA LIGUE PANAFRICAINE DU CONGO-UMOJA

(LPC-U)

                     

 Chers compatriotes, l’année 2011 s’achève sur un constat globalement amer pour notre continent et pour notre pays ; jamais année n’aura connu autant de bouleversements depuis au moins une décennie.

De l’illusion d’une souveraineté diplomatique et judiciaire 

La situation politique sur notre continent est des plus vulnérables. L’exécution du guide de la révolution libyenne Mouammar Kadhafi à la suite des bombardements de forces de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), le transfèrement du Président Laurent Gbagbo à la Cour Pénale Internationale (CPI), au mépris des règles élémentaires du droit, au nom d’intérêts Message de Vœux  de la Ligue Panafricaine du Congo-UMOJA  (LPC-U) dans Communique lpcuvofficielledef-150x150bassement mercantiles des puissances occidentales et sans que cela n’ait suscité de vives et dignes réactions de la part de nos gouvernants à la hauteur de la situation, démontrant une fois de plus que la souveraineté politique et diplomatique du continent africain reste à reconquérir.

Les dirigeants africains sont incapables encore à ce jour de s’entendre sur l’essentiel et de se faire entendre de l’extérieur. Avec eux, le rêve de Kwamé Nkrumah, « Africa must unite » demeure un cri sans le moindre écho. Ils foulent aux pieds tous les jours les préceptes de cet homme qui pleura un jour de mai 1963 à Addis Abeba, voyant que la majorité de ses pairs ne voulaient pas de l’unité du continent.

Les cas Gbagbo et Khadafi risquent de faire désormais jurisprudence. Ne soyons,  surpris qu’à l’avenir d’autres chefs d’État africains, parmi les plus progressistes soient déposés par l’Occident pour peu qu’ils ne répondent pas à ses attentes. Lire la suite… »

Publié dans Communique, Independances, Panafricanisme, Politique | Pas de Commentaire »

Video de la LPC-Umoja relative aux conséquences d’une éventuelle dévaluation du Franc CFA, avec Nicolas Agbohou et Pierre Eboundit

Posté par lpcumoja le 29 décembre 2011

Entretien à l’initiative de la Ligue Panafricaine du Congo-Umoja (LPC-U), réalisé le 22 décembre 2011 à Paris avec le Pr Nicolas Agbohou, économiste et politologue, et Pierre Eboundit, Président de la LPC-U, à propos des conséquences d’une éventuelle dévaluation du Franc CFA et de la vision de la LCP-U à cet effet.

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Afrique, Economie, Independances, Panafricanisme, Politique, Vidéos | 2 Commentaires »

Vidéo du 1er Anniversaire de la LPC-Umoja : le Pr Nicolas AGBOHOU répond aux questions du public sur le Franc CFA

Posté par lpcumoja le 22 août 2011

Monsieur Nicolas AGBOHOU, Économiste, auteur de l’ouvrage : « Le Franc CFA et l’Euro contre l’Afrique ».

Thème d’intervention : Réponses au public suite à l’intervention relative aux enseignements à tirer de la récente expérience ivoirienne en matière de Souveraineté monétaire.

Partie 1 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA  http://www.dailymotion.com/video/xknfxj

Partie 2 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA http://www.dailymotion.com/video/xknga3

Partie 3 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA http://www.dailymotion.com/video/xkngui

Partie 4 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA http://www.dailymotion.com/video/xkngij

Publié dans Afrique, Independances, Panafricanisme, Politique, Presentation, Vidéos | Pas de Commentaire »

Vidéo du 1er Anniversaire de la LPC-Umoja : Intervention du Pr Nicolas Agbohou sur le Franc CFA

Posté par lpcumoja le 12 août 2011

Monsieur Nicolas AGBOHOU, Économiste, auteur de l’ouvrage : « Le Franc CFA et l’Euro contre l’Afrique ».

Thème d’intervention : Les enseignements à tirer de la récente expérience ivoirienne en matière de Souveraineté monétaire.

Partie 1 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA http://www.dailymotion.com/video/xkfblz

=====

Partie 2 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA http://www.dailymotion.com/video/xkfbmu

====

Partie 3 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA http://www.dailymotion.com/video/xkfbmz ====

Partie 4 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA http://www.dailymotion.com/video/xkh9pa ====

Partie 5 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA

http://www.dailymotion.com/video/xkfk7t
=====

Partie 6 : Pr Nicolas Agbohou  -  1er Anniv. de la LPC-UMOJA

http://www.dailymotion.com/video/xkfk8f

Publié dans Afrique, Independances, Panafricanisme, Politique, Vidéos | 2 Commentaires »

12
 

palestine18 |
Le Moulin des Savoirs |
huntington |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reptilia
| Association Guillaume Bec
| Association Coopération et ...