• Accueil
  • > Afrique
  • > Video de la LPC-Umoja relative aux conséquences d’une éventuelle dévaluation du Franc CFA, avec Nicolas Agbohou et Pierre Eboundit

Video de la LPC-Umoja relative aux conséquences d’une éventuelle dévaluation du Franc CFA, avec Nicolas Agbohou et Pierre Eboundit

Posté par lpcumoja le 29 décembre 2011

Entretien à l’initiative de la Ligue Panafricaine du Congo-Umoja (LPC-U), réalisé le 22 décembre 2011 à Paris avec le Pr Nicolas Agbohou, économiste et politologue, et Pierre Eboundit, Président de la LPC-U, à propos des conséquences d’une éventuelle dévaluation du Franc CFA et de la vision de la LCP-U à cet effet.

Image de prévisualisation YouTube

2 Réponses à “Video de la LPC-Umoja relative aux conséquences d’une éventuelle dévaluation du Franc CFA, avec Nicolas Agbohou et Pierre Eboundit”

  1. Diogene Senny dit :

    Salut mon frère Jean-Raphaël,

    Tous mes vœux de santé et de prospérité. Et je suis heureux de te lire sur cet espace.

    Je m’excuse car nous étions en contact à mon initiative et, malheureusement, les occupations étaient telles que, l’échange n’a pas été poursuivi.

    Donc, comme tu le constates, la LPC-U est créée et nous nous sommes lancé dans cette difficile bataille de diffuser et de vulgariser l’idéal panafricain au Congo et en Afrique en général à travers les thématiques de fond comme le FCFA, la question des Dettes odieuses, de paradigme culturel et éducatif afin de combattre l’aliénation culturelle…

    J’espère que nous reprendrons les discussions.

    Panafricainement,

    Diogène Senny

  2. Okanga-Itoua, Jean-Raphaël dit :

    Bravo pour cette vidéo et mes félicitations pour cette brillante intervention.

    Ma contribution est celle de publier cette vidéo sur mon facebook afin d’augmenter l’auditoire.
    Je déplore le fait que la stratégie coloniale a encore beaucoup d’avance sur la prise de conscience des africains.

    Il faut multiplier les antennes africanistes dans la diaspora et partout où se trouvent les africains.

    La solution par rapport au franc cfa est celui de quitter cet outil colonial qui n’a jamais cessé de nous apporter que malheur. Je suis convaincu que la vraie indépendance commencera par la mise en place d’une monnaie unique africaine et la création d’un marché inter africain. Cela est plus que jamais une urgence incontournable. Pour ceux qui ont peur je dirais que la nouvelle monnaie africaine bien que faible au départ ne tardera pas à atteindre sa vitesse de croisière parce que nous aurons désormais le contrôle de nos matières premières, nous allons mettre en valeur nos terres agricoles et nous finirons par nourrir le monde. C’est plus que jamais le moment d’abandonner le franc Cfa et les africains ont de quoi à se réjouir. Car l’avenir nous appartient…

Laisser un commentaire

 

palestine18 |
Le Moulin des Savoirs |
huntington |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reptilia
| Association Guillaume Bec
| Association Coopération et ...